Connexion

Récupérer mon mot de passe

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Ce qu'il faut savoir (Sith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce qu'il faut savoir (Sith)

Message par Azetor le Mar 9 Déc - 12:41

Particularités physiques / mentales

Les premiers sith étaient une espèce humanoïde à la peau rouge (elle pouvait aller du violet foncé au rose pâle), aux yeux rouges ou jaunes lumineux, aux dents pointues et aux cheveux bruns. La plupart n'avaient que trois doigts aux mains et aux pieds. Leur taille moyenne avoisinait le mètre quatre-vingt, pour une stature plus solide que celle des humains. Leurs visages étaient dotés d'excroissances de chair appelées vrilles (qui sont, un peu comme les lekku des twi'lek, capables de mouvements involontaires qui reflètent l'humeur de leur porteur) et d'excroissances osseuses formant des pics solides et pointus. Ces pics osseux se trouvent également sur le corps, aux articulations. La plupart des sith sont gauchers.

Ils ont globalement (surtout les massassi) une meilleure résistance physique et des sens plus aiguisés que les humains. Leurs corps hérissés de pointes sont conçus comme des armes. Leur principale caractéristique reste leur très forte affinité à la Force. A l'origine, tous les sith de sang-pur (oui TOUS) sont des utilisateurs de la Force. Toutes ces caractéristiques font d'eux de redoutables combattants. Ils sont toutefois assez proches génétiquement des humains pour permettre des croisements et une descendance non stérile.

Les Sith de sang-pur actuels sont issus de vieilles familles, et ont tous une part de sang humain, ce qui atténue leurs caractéristiques physiques primaires (les trois doigts, par exemple). L'espèce est en voie de disparition à cause, principalement, des hybridations avec les humains. Un des désavantages de cette hybridation est l'apparition d'enfants non sensibles à la Force, présentant des traits physiques caractéristiques des anciens sith. Ils sont au mieux tués à la naissance, au pire traités comme des esclaves pendant toute leur vie. Avoir un enfant insensible à la Force est une immense honte pour toute famille de sith qui, si elle ne le massacre pas immédiatement en prétextant un incident, s'efforcera de le cacher.

Le Sith de sang-pur -type est violent, belliqueux, fier, et pourvu d'un sens de l'honneur très développé. Il est loyal envers ses supérieurs.

Société, culture, Castes

La société sith, très rigide, est divisée en quatre castes. Il est naturellement impossible de passer d'une caste à l'autre. On trouve :
Les Kissai : Ce sont les prêtres sith, puissants dans le côté obscur, ils maîtrisent les anciens rituels et les incantations, et ont une certaine ascendance sur les autres castes.
Zuguruk : Ce sont les ingénieurs, plus intelligents que les autres, ils sont les seuls sith à posséder 5 doigts à chaque main (à l'origine). On les charge de la construction des bâtiments et des machines.
Massassi : C'est la caste des guerriers. Plus grands (jusqu'à 3m de haut pour les plus grands) et plus forts que les autres sith, leurs excroissances osseuses sont également plus développées, que ce soit sur le visage ou aux articulations. Ce sont aussi eux qui ont l'espérance de vie la plus courte (50 années standard en moyenne, on peut considérer que leur utilisation massive au combat impacte ces statistiques, toutefois). Ils ont des sens plus aiguisés que les autres sith, ainsi qu'une peau très épaisse et extrêmement résistante.
Grotthu : Cette caste hétéroclite regroupe tous les esclaves. Ce sont généralement des créatures non-sith. Chargés des travaux les plus difficiles et les plus ingrats, ils n'ont strictement aucun droit et sont méprisés de tous. Ils adorent les Seigneurs Sith comme des Dieux et sont souvent utilisés comme sacrifices, ou enterrés avec leur seigneur lorsque celui-ci vient à mourir.


Mariage
La polygamie est tolérée mais réservée à l'élite. La femme Sith est libre de choisir son mari, si la famille est en désaccord elle devra prouver que l'heureux élu n'était pas digne d'épouser sa fille en le tuant. La cérémonie se passe en petit comité. Les deux époux se promettent mutuellement gloire et pouvoir dans le respect des traditions, la femme promet en outre d'offrir une descendance à son mari. Les deux souhaitent que leur enfant soit la réincarnation d'Adas. Ensuite le prêtre entaille la main droite du mari et la main gauche de sa femme, puis ils mêlent leurs sangs. En lieu et place des alliances les époux s'offrent des armes, dont ils se servent pour tuer une quelconque bestiole qui sera mangée au cours de repas de noces. Le divorce existe et est possible dans certains cas particuliers : stérilité d'un des membres du couple, adultère du mari. Le divorce est très mal vu, mais tuer sa femme pour adultère ou autre offense est socialement acceptable. Le Conseil Noir peut également décider de rompre un mariage s'il considère que le couple est trop puissant.

Exemple de déroulement d'un mariage Sith traditionnel, totalement non-officiel, il peut juste servir de base à vos rps, si vous le souhaitez :
Spoiler


Rites funéraires

Les plus grands seigneurs Sith étaient enterrés dans de gigantesques tombeaux, remplis de pièges et de trésors, construits de leur vivant. Une partie de leurs possessions, armes, richesses, holocrons, était enterrée avec eux. Le corps du défunt, après une préparation qui rappelle celle utilisée en Egypte ancienne, est placé dans un sarcophage, lui-même situé dans la dernière salle du tombeau. La momie porte son armure et son arme à l'intérieur du sarcophage.
La taille du cortège funéraire dépendant essentiellement de l'importance du seigneur. Un Sith est généralement enterré avec ses serviteurs (esclaves, éventuelles concubines...), survivre à son maître étant relativement mal vu au sein de l'Empire. La cérémonie, présidée par un ou plusieurs prêtres Sith, est marquée par le sacrifice d'une puissante créature, qui sera mangée en l'honneur du défunt.

Les divers pièges mécaniques, de Force, ou les créatures (souvent des tu'kata) rendent le pillage extrêmement délicat. Explorer (et potentiellement piller) un tombeau sith nécessitera un niveau de maîtrise de la Force très élevé, et une expédition solide comportant quelques éléments sacrifiables. En effet il n'est pas rare que d'anciennes malédictions ou des esprits de force un peu taquins rendent fous les aventuriers imprudents.

Il n'est pas rare qu'un Sith revienne, après sa mort, sous forme d'esprit de Force (cf quête inquisiteur). Ces esprits, très délicats à contrôler, ont une fâcheuse tendance à prendre possession des corps des aventuriers les plus faibles. Un esprit Sith fera ce qu'il pourra pour vous empêcher de piller son tombeau.


Religion

Les sith, avant leur unification, étaient divisés en tribus adorant chacune un dieu, souvent mi-sith mi-animal.

Depuis l'unification et le règne d'Adas, bien que les anciennes croyances subsistent très probablement, ils se sont mis d'accord sur une divinité : le Sith'ari, littéralement l'être parfait. La prophétie du Sith'ari est un pilier central de la culture sith. Jugée trop sacrée pour être transcrite, elle a été transmise verbalement par des générations de prêtres Kissai.

Citation:

Sith'ari n'aura pas de limites.
Sith'ari mènera les Sith et les détruira.
Sith'ari relèvera les Sith de la mort et les rendra plus forts qu'avant.

Citation:

On y retrouve les notions de dépassement de soi, de sacrifices et de pouvoir absolu classiques de la culture et de la doctrine Sith. Les jedi exilés se sont d'ailleurs inspiré de son contenu pour rédiger le tout premier code Sith.
Adas fut considéré comme le Sith'ari, mais nombreux sont ceux qui espèrent son retour.



Adas

Citation:
Je ne gaspille pas mes enseignements pour les faibles.

Les sith ont un idéal, un modèle, et ce modèle c'est le roi Adas. Plus grand et plus fort que les autres Sith (il était capable de tenir, dans chaque main, une hache sith que la plupart des massassi peinaient à tenir à deux mains), il était également remarquable physiquement par la teinte de sa peau, presque noire, luisante. Excellent guerrier et chef charismatique, il n'a pas tardé à s'imposer comme un leader auprès des siens, pourtant réputés pour leur tendance à s'entre-tuer. C'est le premier à avoir réussi à unifier tout le peuple Sith sous une même bannière, et ce fut le seul à être considéré comme le Sith'ari). C'était un homme brutal, impitoyable (il n'hésitait pas à réduire les plus faibles en esclavage), à boire le sang des ennemis qu'il estimait, à exécuter ceux qui osaient remettre en question ses méthodes.

Son règne dura trois siècles et fut marqué par une période de prospérité parmi les sith, qui l'adoraient comme un dieu vivant. Il périt au cours d'un affrontement contre les Rakata sur Korriban, mais sa mort offrit la victoire à son peuple. Les Rakata furent repoussés, et leur technologie récupérée, ce qui, naturellement, apporta un grand coup d'accélérateur aux conquêtes spatiales des sith, et leur Empire s'étendit suite à cela. Depuis tous les grands chefs s'efforcent de suivre l'exemple d'Adas, et la société sith repose sur la croyance qu'un chef fort et absolu garantit une société puissante et prospère.
avatar
Azetor

Messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2014
Age : 23
Localisation : Ziost

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegionghostt.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'il faut savoir (Sith)

Message par Azetor le Mar 9 Déc - 12:47

Kaggath

Le Kaggath est une vieille tradition Sith, le duel ultime en quelque sortes.
Les règles sont les suivantes :
Un Sith peut à tout moment provoquer un autre Sith en Kaggath, quelles que soient les raisons.
Le Sith qui provoque le Kaggath choisit l'arène. Il peut s'agir d'une ville, d'une planète, ou même d'un système stellaire ou de la galaxie toute entière.
L'acceptation des termes du Kaggath par les deux parties est nécessaire.- Les deux parties sont autorisées à utiliser toutes les forces à leur disposition (cela comprend donc armées, vaisseaux, agents).
Aucune aide extérieure n'est autorisée (autrement dit vous ne pouvez pas demander d'aide à un Sith si ce dernier ne fait pas partie de vos alliés/agents).
Le gagnant peut tuer ou épargner son adversaire. Cependant perdre un Kaggath est une honte énorme. Le gagnant récupère l'ensemble des propriétés / titres du perdant, et en fera ce qu'il souhaite. Le gagnant peut également décider de détruire le nom et les exploits militaires de son opposant, et d'éliminer ainsi tout son héritage.
Si un Sith ne respecte pas ces règles, il sera immédiatement exécuté par des gens extérieurs au Kaggath, et le combat prendra fin.


Les célèbres Qalar, Victun, Marka Ragnos, Ludo Kressh et Tulak Hord sont connus pour avoir participé à des Kaggath. L'opposant de Tulak Hord a été totalement rayé de l'histoire.
avatar
Azetor

Messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2014
Age : 23
Localisation : Ziost

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegionghostt.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum